SURPRISE !

Publié le 19 Septembre 2012

 

 

Emeutes

 

 

 

 

Surprise ! Ce matin, me rasant tout en écoutant RTL, j’ai entendu notre Premier Ministre déclarer avec véhémence, qu’aucune manifestation, qu’aucun rassemblement, qui auraient pour motif les propos et images offensant le prophète Mahomet et  parus dans Charlie Hebdo, ne seront tolérés. Tout en regrettant cette parution ce qui, selon moi, est justifiable dans le contexte actuel, entendez la diffusion du fameux « Film ».

Surprise d’entendre ce qu’un grand nombre de nos concitoyens voudrait voir appliquer : la Loi, tout simplement la Loi.

Parcequ’enfin, nous sommes encore dans une république démocratique où la liberté de la presse existe. Nous pouvons être contre ce qui est publié dans tel magazine ou dans tel autre journal sans pour autant inciter, en réponse, à la haine et même à plus.

Il ne faut pas que le fait religieux prenne le pas sur la laïcité qui nous est chère. Il est possible et même très probable que pour les fervents  musulmans les caricatures du Prophète leur soit insoutenables. Comme le sont ; pour les chrétiens, les propos désobligeants sur le Christ. Mais il faut que les uns et les autres se remémorent qu’ils ne sont pas seuls, que vivent près d’eux des citoyens, en très grand nombre, pour lesquels les religions sont au second plan et même au dernier plan, de leur vie quotidienne. Des citoyens pour lesquels la laïcité est un dogme fondamental et qui souhaitent, au-delà de toute autre considération, qu’il soit respecté.

Le Premier Ministre a dit.

Les paroles ne suffisent plus. Il faut passer aux actes. Il faut arrêter ce que trop de gens appellent « bienveillance » mais qui est en réalité du laxisme ou pire de la « tolérance » à des fins politicardes. Il semble bien y avoir dans le Gouvernement en place, des personnalités prêtes à intervenir pour enfin faire respecter, et, pourquoi pas, imposer, les Lois républicaines. Si cela débouchait sur du concret, alors oui, on entrerait dans le « changement » promis.

A voir.

 

 

 

LOI

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Commenter cet article