MODERATION et CENSURE

Publié le 16 Novembre 2009

Il y a une quinzaine de jours, j’ai proposé un commentaire à propos d’un article rédigé par J.Attali et paru sur son blog « Conversation avec Jacques Attali » sous le titre « Le génie du français ». Je reconnais que mon commentaire, glissant vers l’identité nationale contenait des propos politiquement incorrects en appuyant sur le fait que les immigrés, en nombre, désirant acquérir la nationalité française, étaient plus motivés par tous les avantages sociaux offerts par la République que par le sincère désir de se mouler  dans notre manière de vivre et de penser, d’assimiler nos concepts de laïcité. J’ajoutais que beaucoup de Français issus des secondes ou troisièmes générations d’immigrés étaient, dans leur façon de vivre, très éloignés de ce que nous appelons la citoyenneté française. Je déplorais enfin que tous les gouvernements qui se sont succédés depuis plusieurs décennies n’aient rien fait pour réussir l’assimilation harmonieuse des flots d’étrangers arrivant sur le sol national. Mon commentaire n’a pas été accepté (il a été modéré !) au motif qu’il contenait des propos xénophobes et racistes, et, pour faire bonne mesure, je ne suis plus autorisé à dialoguer sur le blog de J.Attali, ce qui me navre.

Depuis,j’ai écouté le discours du Président de la République prononcé ces jours derniers dans le Vercors. J’ai copié le texte, et, je l’ai lu et relu.

J’en suis arrivé à la conclusion que si ce discours avait été publié dans le blog d’où je suis exclu, il aurait été probablement « modéré ».

Extraits :

......« La France est un pays où il n'y a pas de place pour la confusion du spirituel et du temporel »……….

…….«  la France est un pays de tolérance et de respect, mais elle demande aussi qu'on la respecte (...) La France est un pays où il n'y a pas de place pour la burka, où il n'y a pas de place pour l'asservissement de la femme, sous aucun prétexte, dans aucune condition et dans aucune circonstance"…….

….. "La France ne se pense pas comme un juxtaposition de communautés ou d'individus. »……

……"La France n'est pas seulement une communauté d'intérêts".

........Devenir français, c'est adhérer à une forme de civilisation, à des valeurs, à des mœurs »………… 

Et encore :


...... « La France est un pays où l’on ne demande à personne d’oublier son histoire et sa culture, mais elle demande à ceux qui veulent lier leur sort au sien de prendre aussi son histoire et sa culture en partage"………..

………"vouloir bénéficier de la Sécurité sociale sans jamais se demander ce que l’on peut faire pour son pays" et "vouloir bénéficier des allocations chômage sans se sentir moralement obligé de tout faire pour retrouver du travail »…………

………"On ne peut pas vouloir profiter de la gratuité des études qui est l’une des plus belles conquêtes de la République et ne pas être assidu aux cours, ne pas témoigner de la considération pour ses professeurs, ne pas respecter les bâtiments qui vous accueillent", a continué le Président.

Et enfin « ………….. Au pays de Voltaire et de Victor Hugo chacun veut penser librement. Le besoin de liberté est en France dans l’air que l’on respire »

Je suis rassuré. On est sorti de la pensée unique et peut-être de la chienlit. Souhaitons que les paroles du Président soient suivies d’effets.



Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article