LIBERATION ou ILLUSION ?

Publié le 25 Octobre 2011

Moyen-orient-copie-1.jpg

 

 

Le «  Printemps arabe » ! Quel enthousiasme !

Les dictateurs renversés par le soulèvement des peuples opprimés, spoliés, brimés et muselés. Il y a eu des morts, des martyrs pour la bonne cause : la liberté. Et puisque certains n’y arriveraient pas seuls, les démocraties occidentales s’en sont mêlé à coup de raids aériens et d’intervention de « forces spéciales » sous l’autorité factice de l’ONU. La victoire au bout du fusil et le pétrole libyen en récompense.

Ces pays enfin libérés de la tyrannie allaient sortir de la misère et devenir des démocraties avec lesquelles nous allions pouvoir nous entendre et commercer selon nos règles, des pays dans lesquels les électeurs, libres, allaient choisir des gouvernants acceptables qui sauraient instaurer, une fois élus, des républiques laïques, presque …occidentales.

Nous nous sommes trompé.

La Libye à peine sortie du cauchemar Kadhafi décide, en préambule à toute autre forme de gouvernance, de remettre la charia en vigueur.

En Tunisie les électeurs portent au pouvoir les islamistes et, en Egypte, il ne fait pas de doute que les résultats des  prochaines élections seront en leur faveur.

Pour calmer nos inquiétudes on nous assure que l’islam « modéré » est compatible avec la laïcité et le respect du droit des femmes. Qui peut croire cela ?

A court terme, ces peuples qui se sont débarrassé des dictateurs vont se retrouver sous le joug des ayatollahs. Mais, après tout, cela sera leur choix et nous serions bien inspirés, nous autres occidentaux, de ne pas nous en mêler.

Qu’en sera-t-il de la Syrie ? L’Occident va-t-il laisser faire ou bien préparer la voie à un Islam conquérant ? L’Iran n’attend que cela.

Il faut cesser de nous croire obligé d’intervenir au seul fait que des peuples ne vivent pas et ne souhaitent pas vivre comme nous l’entendons, ou encore, en vertu des Droits de l’Homme. Toutes les interventions entreprises jusqu’à maintenant se sont soldées par des échecs. Par contre, il faut demeurer vigilant et combattre avec force toutes les tentatives expansionnistes dont le but serait d’instaurer chez nous des régimes que nous réprouvons.

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article