Enfin ou déjà ?

Publié le 12 Mai 2010

Les dernières péripéties relatives à l’endettement des pays de l’UE  auront eu le mérite de révéler l’intention, discrète, qu’aurait DSK de présenter sa candidature en 2012. Et même que les membres de son gouvernement, de gauche, seraient déjà désignés. Et que trouvons-nous dans la liste ? Ses principaux rivaux de gauche, en désir, sinon en puissance, de briguer la candidature suprême. Et cela est nouveau et peut-être trop beau.

Le parti socialiste se regroupant derrière la seule personnalité capable de lui apporter la victoire comme il  avait réussi à le faire en 1981 avec François Mitterrand serait le commencement de la sagesse, vertu disparue de ce parti depuis deux décennies.

En restant dans l’éventualité, probable, où DSK serait le candidat « de gauche » la « droite » devrait présenter un seul candidat (toujours la sagesse) capable de soutenir la comparaison avec le nouveau leader socialiste. Jusqu’à maintenant il n’y en qu’un seul, l’actuel Président. Encore que, l’UMP, à l’instar du PS, commençant à se diviser, il est possible d’entrevoir les candidatures  de quelques-uns  aux dents longues, mais au maintien réservé, n’osant pas rompre dans l’immédiat avec le pouvoir. Il n’est pas déraisonnable de penser aussi à DDV , certes « à droite », mais en conflit ouvert avec la majorité de son camp tant que celle-ci continuera de faire allégeance à NS.

Les pronostics vont aller bon train aiguillonnés par les nombreux sondages d’opinion.

A priori les électeurs vont devoir choisir entre deux personnalités très différentes. L’une que nous connaissons bien et dont le crédit va en s’étiolant, l’autre que nous connaissons moins avec une auréole s’agrandissant. L’une dont les efforts pour gouverner au mieux dans les situations de crises que nous subissons doivent être pris en considération. L’autre possèdant une stature internationale et un savoir-faire indiscutable au niveau de la finance mondiale.

Il y aura d’autres candidats et peut-être parmi eux une personnalité capable de rivaliser « sérieusement » avec les deux candidats potentiels. Il serait temps pour elle de se dévoiler.

Elysee.jpg

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Commenter cet article