CRAINTES

Publié le 24 Février 2011

 immigration


Les évènements du Moyen-Orient nous inquiètent.

Cette inquiétude revêt différents aspects selon les sentiments et les préoccupations des citoyens de notre pays.

Certains regarderont les soulèvements avec admiration et comme étant les justes revendications de peuples opprimés par des gouvernants sans scrupules pensant plus à accroître leur pouvoir et leur fortune personnelle que d’assurer le bien-être de leurs peuples. Ils mettront en avant les Droits de l’Homme comme il est de coutume en pareilles circonstances. Ils se réfèreront à nos démocraties occidentales dans lesquelles l’exercice du  pouvoir est régulé par des élections libres et où les dirigeants sont observés et critiqués sans avoir peur de représailles. Qu’ils ne se fassent pas trop d’illusions. Ces peuples en révolte ne sont pas en capacité de goûter aux « charmes » de nos démocraties, ne serait que par l’intrusion permanente de la religion au sein de leur vie civile. Pour s’en convaincre il suffit de regarder  et de voir les difficultés rencontrées par les musulmans à s’intégrer parmi nous.  En plus, dans ces contrées en ébullition, l’islamisme radical, jusqu’alors maintenu à l’écart, est aux aguets.

D’autres seront beaucoup moins attentifs à la libération des opprimés et plus anxieux quant aux effets induits  et qui ne manqueront pas d’avoir de sérieuses répercussions sur l’Europe.

Deux inquiétudes  se font jour, largement commentées par les médias (autres que les médias « bobos »). La première, et la plus importante, c’est l’approvisionnement en pétrole brut. Ainsi, nous autres Français nous dépendons beaucoup trop des pays arabes pour faire rouler nos chères automobiles. Si les robinets se fermaient et si d’aventure on bloquait le canal de Suez, ce serait très vite la pénurie, et sans parler des prix à la pompe ! La seconde c’est l’afflux des immigrés. Les pays européens ont déjà fait le plein et cela sans le vouloir vraiment mais plutôt en raison du laxisme et de l’incompétence de leurs dirigeants à réguler le phénomène, et aussi, grâce à  la très discutable bienveillance des « associations » mettant en avant les sacro-saints Droits de l’Homme pour accueillir à bras ouverts toute la misère du monde.

Alors ? Enthousiasme parce que des peuples opprimés veulent et tentent de se libérer ou bien agacement parce que trop de changements dans ces régions méditerranéennes font de l’ombre sur le devenir de nos vies occidentales ?

Un sondage (encore un !) serait le bienvenu.


Pétrole

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Commenter cet article

lafee 26/02/2011 02:15



Oui, et puis quoi? c'est la fin du monde? c'est qui ces gens là qui marchent sur les places?faut se préparer?