HISTOIRE DE BOUTONS...

Publié le 26 Avril 2007

Enfin du nouveau dans cette élection.
François BAYROU, arrivé troisième dimanche soir, s’invite dans l’entre deux tours.
 Et pas pour dire n’importe quoi. Après une distribution de bons ,et surtout de mauvais ,points au deux finalistes il se livre à un exercice d’équilibriste afin de ne pas tomber d’un côté ou de l’autre, avançant à pas mesurés pour garder une « réserve » bienveillante vis-à-vis du candidat qui sera élu (la fin de ma phrase pouvant être mise au féminin, va savoir !!!! ).
 C’est de la haute voltige ! Parce que F. BAYROU est un politicien averti il sait bien que les retournements de veste sont d’autant plus aisés quand on n’a pas attaché les boutons .
 Soyons brefs. F.BAYROU profite d’une situation qui lui est favorable pour se remettre en selle politiquement (c’est un homme de cheval !!!) en créant un nouveau parti qui très vite sera dépendant d’un des deux grands partis en lice et d’abord pour les législatives. Ou alors, il faudrait que ce nouveau parti démocrate soit au top en un mois et demi ce qui me paraît tout à fait improbable.
 Et c’est cela, le choix du bon tuteur, le problème que F.BAYROU doit résoudre… tout en ne choisissant pas ouvertement.
 A sa place je ne donnerais surtout pas de consignes de vote.
N’oubliez- pas François ! Pas de boutons dans les boutonnières !

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Publié dans #www.louis

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article