Publié le 6 Février 2012

Gueant.jpg

 

Relativisme : opinion des philosophes qui affirment le caractère relatif de la connaissance humaine ou de la morale (Larousse).

Monsieur Guéant dans ses propos, condamne le relativisme de gauche ou, plus simplement, l’idée politiquement correcte en cette période électorale selon laquelle tout le monde est beau et gentil.

C’est faux. L’actualité quotidienne en France et surtout ailleurs démontre l’absurdité de cette affirmation.

Notre civilisation judéo-chrétienne, ancienne, a contribué au fil des siècles, à établir la société dans laquelle nous vivons, société qui respecte l’être humain et défend les droits de l’homme dans un esprit de liberté démocratique et de laïcité républicaine.

Il n’en est pas de même dans des sociétés ( ou civilisations) où tous ces droits, fondamentaux à nos yeux, n’existent pas. Il s’agit bien de « civilisations » et non pas de « races ». S’il fallait donner un exemple, comparons la civilisation afghane à la notre. Mais après tout, cette dernière est peut-être acceptable pour les Afghans, certainement pas pour nous. Ce n’est pas une affaire de hiérarchie dans les civilisations mais bien plus un avertissement contre ce qui pourrait être la tentation de certains d’instaurer en lieu et place de notre société d’autres façons de vivre basées sur une pensée unique dictée par des dogmes religieux par exemple, ou encore, pour certains autres, de laisser faire au nom de ce relativisme.

Ceux qui critiquent les propos du ministre le font uniquement à des fins électoralistes. S’ils pensaient réellement que toutes les civilisations se valent cela serait dangereux pour la notre ; ils renieraient à la fois la démocratie et la laïcité en croyant les défendre.

Il ne nous appartient pas de hiérarchiser les civilisations, ni même d’ignorer celles qui ne nous conviendraient pas, mais seulement de sauvegarder la notre.

 

La-raison.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0