MACRON A DIT

Publié le 11 Décembre 2016

Ce fût un indéniable succès.

Le meeting de MACRON a mobilisé un grand nombre de citoyens dans l’attente d’un vrai changement. L’orateur a eu la classe des grands tribuns tant dans la posture que pour le verbe. Sa voix en a, parait-il, pris un coup !

Tous les arguments développés étaient connus puisque déjà annoncés.

Le public enthousiaste aura retenu surtout que lui, MACRON Président, ne remettra pas en cause les 35h, qu’il augmentera le salaire minimum, qu’il « élargira » le social, mais aussi, qu’il demandera des efforts au capital ( ?) , aux retraités les plus aisés…Applaudissements !

Suivent des mesures plus générales que chaque candidat à la présidentielle se doit d’aborder.

Existe-t-elle la différence entre MACRON et les autres ? Oui, puisque son souhait est de balayer les différences entre droite, centre et gauche de réunir tout ce monde là en un large consensus. Ce n’est pas gagné ! Il s’attaque au « système ».

Les promesses sont- elles tenables ou relèvent-elles d’envolées populistes ? A suivre.

FILLON veut réformer en profondeur et s’il était élu les mesures qu’il annonce feraient mal. Les chances d’aboutir resteraient minces car nous sommes trop habitués à la tutelle bienveillante d’un état protecteur, socialement s’entend.

MACRON passe par une autre voie. Il veut réformer le système en liant d’abord l’économie au politique et en promettant que le social suivra. Mais cela il l’aborde plus discrètement. En financier distingué il sait très bien qu’il faut gagner l’argent avant de le distribuer.

 

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Commenter cet article