INFOS...PLUS !

Publié le 24 Octobre 2014

Lu ce matin : le parachute doré pour le départ en retraite du PDG de GDF-SUEZ s’élèverait à 21 millions d’euro.

Est-ce bien le moment de parler de cela alors qu’on nous annonce, pour ce soir, une augmentation du chômage ? Et encore, l’annonce de restrictions multiples, mais cependant nécessaires, dans nos régimes sociaux dont on nous abreuve depuis une quinzaine ?

Tout semble fait pour exciter la sourde colère qui enfle de plus en plus chez nos concitoyens Il faut y voir d’abord un intérêt bien compris des médias pour vendre leurs papiers et grossir leur audience sur nos multiples écrans. L’excitation du public, lecteur, auditeur et téléspectateur, fait partie du métier et, pourquoi pas, du jeu.

Ils étaient heureux et à l’aise nos gouvernants et autres grands dirigeants voilà une cinquantaine d’années, époque où l’information ne circulait pas vite, où tout se faisait presqu’en catimini, dans des salons feutrés sans micros espions ni caméras indiscrètes. Epoque ou le citoyen lisait sa feuille d’impôt sans attendre une bonne ou une mauvaise surprise ; la somme était due, un point c’est tout, pas ou peu d’explication, pas d’éléments de comparaison . Etait-il moins heureux le citoyen ? Pas certain.

Aujourd’hui où l’information (vraie ou fausse, souvent dénaturée) pénètre dans chaque foyer de manière instantanée, tout se sait et tellement vite qu’il est impossible de démêler le vrai du faux, l’essentiel du futile. Il en résulte un méli-mélo débouchant sur des confusions dans l’esprit des gens. Et plus encore quand l’information est bourrée de chiffres, où euro et dollars s’entremêlent par milliards dans une danse frénétique.

Le plus curieux est que le besoin d’information va grandissant. Nous n’en avons pas encore assez et tous les jours nos médias favoris nous en délivrent encore plus, accessibles sur nos portables bien entendu.

Il va arriver le moment où nous serons tellement saturés que les parachutes dorés des grands dirigeants d’entreprises passeront inaperçus, coincés entre les seins refaits d’une star en vogue (oh !) et les dernières péripéties d’un couple « gay » à la mode, d’un attentat dans le métro d’une mégapole survenu dans le quart d’heure ou les insultes calculées d’un député envers un ministre il y a cinq minutes. Sans oublier la météo et la toute dernière performance, en direct, du dow-Jones à NY City.

Rédigé par LOUIS de SAINT-AOÜT

Repost 0
Commenter cet article